La Danse en Ré Créations - Petit rat conte-moi - dansé

Il était une fois… Coppélia

Illustration…
Illustration pour L'Homme au Sable [Der Sandmann en Allemand]
par Ernst Theodor Amadeus Hoffmann - 1817

Les mots, la musique et les images… Et puis le petit conte du dernier ballet chorégraphié par Arthur Saint-Léon... d'un récit fantastique frissonnant transformée en amusante comédie...

Noté et notes…

Coppélia

Coppélia est un ballet en deux actes et trois tableaux, chorégraphié par Arthur Saint-Léon. Léo Delibes a composé la musique ; Charles Nuitter a écrit le livret d'après L'homme au Sable, un conte fantastique d'Ernst Theodore Amadeus Hoffmann.

Il était une fois... Dans un charmant village, une curieuse maison... Une belle jeune fille, toujours lisant, est assise à l'une des fenêtres...

C'est Coppélia ! Dans la maison du "savant fou" Coppélius !

Elle fascine les jeunes villageois, et Franz, pourtant fiancé à Swanilda, tombe amoureux d'elle,.

Déterminées à percer le secret de la mystérieuse Coppélia, Swanhilda et ses amies entrent dans la maison de Coppélius alors qu'il s'est absenté...

Un grand atelier tout plein de bric-à-brac ; des automates ; elles découvrent que... La belle jeune fille n'est rien d'autre qu'une poupée mécanique !

Bientôt, Coppélius revient. Les jeunes filles s'enfuient. Mais Swanilda se cache auprès de coppélia. Elle se déguise en poupée.

Franz, lui aussi, a voulu mieux connaître Coppélia. Grâce à une échelle, il a atteint sa fenêtre. Mais Coppélius le surprend. Il le fait boire pour l'endormir et voler un peu de sa vie... Il la donne à sa poupée...

Coppélia fait un geste... Elle marche ! Elle danse ! Elle s'amuse avec les automates qui s'animent dans l'atelier de son créateur !

Coppélius est heureux d'abord : il a donné vie à sa chère poupée ! Mais, alors que Franz se réveille, il se rend compte qu'il a été trompé : Coppélia est bien une poupée ; Swanilda a pris sa place, et c'est elle qui joue et danse dans son atelier...

Le ballet se termine par une grande fête donnée pour célébrer la nouvelle cloche de l'église, et Swanilda est mariée à Franz.

Coppélia a été dansé pour la première fois à l'Opéra de Paris le 25 mai 1870. Dans les rôles principaux, Giuseppina Bozzachi, en Swanilda - elle n'avait que seize ans - ; Eugénie Fiocre, en Franz, travestie - c'est-à-dire dans un costume masculin -, comme c'était la règle alors à l'Opéra, où les danseurs, dans l'ombre des ballerines, ne jouaient que des rôles mimés.

Le ballet a voyagé en Russie jusqu'à la fin du XIXème siècle, et Marius Petipa en proposa sa chorégraphie ; sa version fut noté - dans la méthode de notation chorégraphique Stepanov - en 1904 ; et au printemps 2009, Sergeï Vikharev a présenté une reconstruction par le Ballet du Bolchoï.

Les plus grands chorégraphes ont fait dansé leur poupée Coppélia au long du XXème siècle et encore aujourd'hui sur toutes les scènes du monde ! C'est peut-être le ballet le plus représenté, et même par les élèves des écoles de ballet - comme en souvenir de l'adolescence de la première Swanilda -.

Coppélia est un trésor du répertoire du Ballet de l'Opéra de Paris ; l'Ecole de Danse ouvre aussi le rideau de quelques saisons de son spectacle annuel sur le village où on danse sur des airs variés, de czardas éclatante, de riante mazurka, ou de valse - ritournelle d'une précieuse boîte à musique qu'on aurait dérobée dans un fabuleux magasin d'antiquités...


Valse de Swanilda à l'acte Ier de Coppélia - Léo Delibes
Orchestre de l'Opéra National de Paris, dirigé par David Coleman


Si tu ne parviens pas à écouter la musique, clique ici - Elle se lancera automatiquement et ou tu pourras la télécharger !

Illustrations…

L'Opéra…
L'Opéra de Paris [rue Lepéletier] vers 1870…

Charles Nuitter
Charles Nuitter
Portrait anonyme, conservé à la Bibliothèque Musée de l'Opéra [de Paris], dont il fut le premier archiviste...

Eventail…
Arthur Saint-Léon [Chorégraphe de Coppélia]représenté entouré de danseuses sur un éventail…

Feuillette les albums de Coppélia en cliquant sur "précédent" ou "suivant" !
Quelques photographies s'animeront !

Coppélia est un ballet en deux actes et trois tableaux

Maquette
Coppélia ou La Fille aux Yeux d'Email : maquette construite de l'acte I, tableau 1 par Emile Daran
Source : Bibliothèque Nationale de France - Gallica

Maquette
Coppélia ou La Fille aux Yeux d'Email : maquette construite de l'acte I, tableau 2 par Emile Daran
Source : Bibliothèque Nationale de France - Gallica

Maquette
Coppélia ou La Fille aux Yeux d'Email : détail de décor de l'acte II par Charles Cambon
Source : Bibliothèque Nationale de France - Gallica

Coppélia a été dansé pour la première fois à l'Opéra de Paris le 25 mai 1870.

Coppélia ou la Fille aux Yeux d'Email :
maquettes de [quelques] costumes par Alfred Albert et Paul Lormier- 1869-1870
Source : Bibliothèque Nationale de France - Gallica

Maquette
Swanilda. 1er costume

Maquette
Frantz, Mlle Fiocre

Maquette
Compagnes de Swanilda, [danseuses] sujets

Maquette
Coppélius, M. Dauty

Maquette
Le sonneur personnifiant le Temps, M. Mérante

Maquette
Heures du matin

Maquette
L'Aurore, Mlle Fonta

Maquette
L'Hyménée, Mlle Ribet

Maquette
La Discorde, Mlle Marquet

Maquette
Folies, [danseuses] sujets, Mlles Stoïkoff, Invernizzi, Lamy, Pallier

Maquette
La Prière

Maquette
La fileuse, Mmes Villiers, Pallier, A. Parent

Maquette
Guerrière. 3e tableau

Dans les rôles principaux, Giuseppina Bozzachi, en Swanilda - elle n'avait que seize ans -

Coppélia
Giuseppina Bosacchi, Swanilda, in Coppélia - Paris, 1870

Coppélia
Mlle Bosacchi dans Coppélia [par] Théo
"Le Théâtre illustré" - 1870
Source : Bibliothèque Nationale de France - Gallica

Le ballet a voyagé en Russie [...] et Marius Petipa en proposa sa chorégraphie

Coppélia par les danseurs du Ballet du Théâtre Impérial [Mariinsky] - 1894
Chorégraphie : Marius Petipa

Scène
varvara Nikitina, Swanilda

Scène
Nikolai Lozhin, Sergei Sosnovsky, Alexei Novatsky, Nikolai Balashov, Dimitri Chernikov, Nikolai Sollianikov, Vladimir Tikhomirov, les automates [dans l'atelier de Coppélius]

Scène
Olga Preobrazhenskaya en Swanilda, qui pose comme la poupée Coppélia

Scène
Ivan Bykov, Le Temps, Olga Lavrenteva, Natalia Matveyevna et Yevgenia Legat, Les Heures

au printemps 2009, Sergeï Vikharev a présenté une reconstruction par le Ballet du Bolchoï.


Scène

Premier tableau...

Scène
Natalia Osipova, Swanilda - premier tableau


Natalia Osipova, Swanilda - Valse du premier tableau
Si tu ne parviens pas à lire la vidéo, clique ici - Elle se lancera automatiquement et ou tu pourras la télécharger !

Scène
Vyacheslav Lopatin, Franz, Natalia Osipova, Swanilda - troisième tableau


Anastasia Stashkevich, L'Aurore - Pas de Cinq du troisième tableau
Si tu ne parviens pas à lire la vidéo, clique ici - Elle se lancera automatiquement et ou tu pourras la télécharger !


Yulia Grebenshchikova, La Prière - Pas de Cinq du troisième tableau
Si tu ne parviens pas à lire la vidéo, clique ici - Elle se lancera automatiquement et ou tu pourras la télécharger !


Anastasia Yatsenko, Le Travail - Pas de Cinq du troisième tableau
Si tu ne parviens pas à lire la vidéo, clique ici - Elle se lancera automatiquement et ou tu pourras la télécharger !



Scène
Natalia Osipova, Swanilda - troisième tableau
(Photographie : Marc Haegeman

Scène
Applaudissements !... [Pour Sergeï Vikharev]

Coppélia est un trésor du répertoire du Ballet de l'Opéra de Paris

...Chorégraphie : Pierre Lacotte

Scène
Ghislaine Thesmar, Swanilda

Scène
Ghislaine Thesmar, Swanilda
(Photographie : Colette Masson)

Scène
Michaël Denard, Franz, Ghislaine Thesmar, Swanilda
(Photographie : Colette Masson)

Scène
Michaël Denard, Franz, Ghislaine Thesmar, Swanilda, Pierre Lacotte, Coppélius...

Scène
Michaël Denard, Franz, Ghislaine Thesmar, Swanilda


Michaël Denard, Franz, Ghislaine Thesmar, Swanilda - Pas de Deux du troisième tableau
Si tu ne parviens pas à lire la vidéo, clique ici - Elle se lancera automatiquement et ou tu pourras la télécharger !

L'Ecole de Danse ouvre aussi le rideau de quelques saisons de son spectacle annuel sur le village où on danse sur des airs variés, de czardas éclatante, de riante mazurka, ou de valse

Coppélia - Spectacle de l'Ecole de Danse [de l'Opéra de Paris] - avril 2001
Chorégraphie : Pierre Lacotte

Scène
Charline Giezendanner, Swanilda


Charline Giezendanner, Swanilda, Mathieu Ganio, Franz, et les élèves de l'Ecole de Danse
- Czardas du premier tableau
Orchestre de l'Opéra National de Paris, dirigé par David Coleman

Si tu ne parviens pas à lire la vidéo, clique ici - Elle se lancera automatiquement et ou tu pourras la télécharger !


Charline Giezendanner, Swanilda et les élèves de l'Ecole de Danse
- Danse des Automates du deuxième tableau
Orchestre de l'Opéra National de Paris, dirigé par David Coleman

Si tu ne parviens pas à lire la vidéo, clique ici - Elle se lancera automatiquement et ou tu pourras la télécharger !


Charline Giezendanner, Swanilda, Mathieu Ganio, Franz, Pierre Lacotte, Coppélius
- La poupée danse au deuxième tableau
Orchestre de l'Opéra National de Paris, dirigé par David Coleman

Si tu ne parviens pas à lire la vidéo, clique ici - Elle se lancera automatiquement et ou tu pourras la télécharger !

Raconté…

Aurélie Dauvin dit le conte de Coppélia

Aurélie Dauvin © En ré Créations.

La présentation et le contenu de ce site sont protégés par les lois en vigueur sur la propriétæ intellectuelle. Toute exploitation, même partielle, sous quelque forme que ce soit (écrite, imprimée ou électronique), est rigoureusement interdite sans l'autorisation expresse préalable des auteurs. Tout contrevenant s'expose à des poursuites et aux sanctions applicables conformément à la loi FranÇaise rægissant les droits d'auteur et aux lois du Copyright International.

Retourner en haut de la page Page modifiée le 01/08/2020.