La Danse en Ré Créations - Petit rat conte-moi - dansé

Il était une fois… Les Créatures

Théâtre
La scène de la Gare du Midi [Théâtre du Ballet Malandain] de Biarritz
(Photographie : collection privée)

Les mots, la musique et les images… Et puis le petit conte d'un ballet chorégraphié par Thierry Malandain, "Prométhée" de notre temps...

Noté et notes…

Les Créatures

Les Créatures est un ballet créé le 18 juin 2003 sur la scène de la Gare du Midi de Biarritz.
Il était initialement intitulé "Création".

Thierry Malandain a signé la chorégraphie sur la musique des Créatures de Prométhée, composée par Ludwig van Beethoven et dansée pour la première fois en 1801 - comme je te l'ai conté déjà.

Les danseurs du Ballet de Biarritz, éclairés par les lumières imaginées par Jean-Claude Asquié, évoluent dans des décors et costumes conçus par Jorge Gallardo.

Quelques jours après la première, le 23 juin 2003, René Sirvin évoqua, dans Le Figaro : "Une Création magistrale par un chorégraphe qui, tel Prométhée, transmet le feu sacré à ses créatures : les remarquables artistes du Ballet Biarritz."

Voici le "texte de présentation" de l'ouvrage :

"Il y eut plusieurs soirs, plusieurs matins, puis un jour, le premier homme naquit danseur. Seul, il tournait sur lui-même, ses bras ne tendaient vers nul autre, alors il reçut la femme pour partenaire. Danser à deux était mieux, mais bientôt vint le désir de composer de nouvelles figures. Pour y répondre, ils invitèrent d’autres créatures à se joindre à eux. C’est ainsi que l’humanité se multiplia. Le temps passant, ils qualifièrent la danse baroque, romantique et classique. Jusqu’au moment où la tentation d’une chorégraphie plus libérée souffla dans les voiles d’une almée féerique. Tour à tour, fleur, papillon, flamme ou tempête, Loïe Fuller les fascina avec sa "Danse Serpentine". Avec elle, quelques artistes du Nouveau Monde apportèrent d’autres aspirations : Isadora Duncan, en quête des mouvements innés de l’Homme, dansant sur la cinquième symphonie de Beethoven, celle que l’orchestre entame par pom, pom, pom, pom ! Ne pouvant résister, ils en croquèrent. Plus tard, il y eut Doris Humphrey, pour qui "chuter et se ressaisir" constituait l’essenciel du mouvement. Un nouvel horizon s’ouvrait à la Danse. Adam et Eve suivirent sa direction, laissant derrière eux le Paradis. En chemin, ils surent qu’ils évolueraient désormais à la sueur de leur front, tandis qu’inventer de nouveaux pas se ferait dans la douleur. C’est alors que Caïn se jeta sur Abel…"

Par ces lignes en sorte d'argument, Thierry Malandain rend hommage à la danse… dès le commencement -- quand le rideau s'ouvre sur la Création…


Ouverture des Créatures [de Prométhée] - Ludwig van Beethoven

Si tu ne parviens pas à écouter la musique, clique ici - Elle se lancera automatiquement et ou tu pourras la télécharger !

Illustrations…

Les danseurs du Ballet Malandain [de Biarritz] in Les Créatures
(Photographies : © Olivier Houeix)

Créatures…

Créatures…
L'époque baroque

Créatures…

Créatures…

Créatures…
L'époque romantique

Créature…
Ana Ajenjo Soto, Loïe Fuller

Créature…
Nathalie Verspecht, Isadora Duncan

Créatures…


Rosa Royo et Christophe Romero dansent Les Créatures
Si tu ne parviens pas à lire la vidéo, clique ici - Elle se lancera automatiquement et ou tu pourras la télécharger !

Raconté…

Aurélie Dauvin dit le conte des Créatures

Aurélie Dauvin © En ré Créations.

La présentation et le contenu de ce site sont protégés par les lois en vigueur sur la propriétæ intellectuelle. Toute exploitation, même partielle, sous quelque forme que ce soit (écrite, imprimée ou électronique), est rigoureusement interdite sans l'autorisation expresse préalable des auteurs. Tout contrevenant s'expose à des poursuites et aux sanctions applicables conformément à la loi FranÇaise rægissant les droits d'auteur et aux lois du Copyright International.

Retourner en haut de la page Page modifiée le 31/12/2020.