La Danse en Ré Créations - Rencontre avec Claudine Colozzi

En ré Créations avec l'auteur d'une p'tite Encyclo[pédie] "des filles" ; une journaliste qui aime la danse dans tous les sens et qui définit les mots du corps, de la technique, des personnages et de l'histoire !

Marie a rencontré Claudine Colozzi : elle raconte son travail d'"encyclopédiste" et ce qui la lie à la danse, et lit même quelques pages choisies de son livre !

L'Encyclo de La Danseuse

Marie : Bonjour Madame Colozzi !
Vous avez écrit L’Encyclo de La Danseuse. Vous avez écrit une encyclopédie toute seule ? – C’est une académie qui rédige les dictionnaires et encyclopédies, non ?
Alors, L’Encyclo, c’est quelque chose de différent, plus court, comme le titre d’ailleurs !

Claudine Colozzi : L’Encyclo de La Danseuse est une déclinaison thématique de L’Encyclo des Filles qui est une référence en matière de livre à destination des adolescentes. C’est une plongée dans l’univers de la danse en 170 entrées classées de A à Z. Elle essaye de répondre dans un langage simple et pédagogique aux questions que les jeunes danseuses peuvent se poser dans leur pratique régulière, ou non, de la danse.

Cela représente un important travail de sélection, d’enquête, de synthèse et de mise en forme qui a nécessité plusieurs mois.

Marie : Un dico, c’est nouveau toutes les années et une encyclo, c’est réédité avec des nouveaux éléments…

Claudine Colozzi : La première édition de L’Encyclo de La Danseuse est sortie en mai 2009. Elle a très bien marché. C’est pourquoi les éditions Gründ m’ont proposé de sortir une édition actualisée dans un format légèrement plus grand.

J’ai actualisé de nombreuses entrées en rajoutant des infos comme l’inscription du tango au patrimoine mondial immatériel de l’Unesco par exemple. Et certaines ont disparu comme la tecktonik au profit de la zumba !

Marie : De A à Z, les mots et expressions définis sont des noms propres aussi et qu’il faut actualiser…

Claudine Colozzi : En six ans, beaucoup de grandes figures de la danse évoquées dans le livre ont disparu (Pina Bausch, Roland Petit, Merce Cunningham…), d’autres sont arrivées sur le devant de la scène française comme Benjamin Millepied, le directeur de la danse de l’Opéra de Paris…

Marie : Votre métier, c’est « danseuse écrivain" ?

Claudine Colozzi : Je suis journaliste en presse magazine depuis vingt ans. J’écris sur la danse mais aussi sur d’autres thématiques. Mais je ne suis pas écrivain – c’est un autre métier ! - Cette Encyclo de la danseuse est une sorte de guide qui donne à la fois des conseils pratiques, une culture générale et des pistes pour réfléchir à une façon d’être au monde quand la danse nous accompagne.

Marie : Ecrire un article pour un journal, c’est autre chose : on peut dire son avis… Mais pour les articles d’une encyclopédie, il faut être objectif, n’est-ce pas ?

Claudine Colozzi : Je ne crois pas à l’objectivité. Je pense que nous sommes tous subjectifs du fait de notre histoire, de notre bagage culturel, de notre éducation… Je crois plutôt en une forme d’honnêteté à l’égard des lecteurs. La sélection des 170 entrées est forcément subjective comme les spectacles que je choisis de chroniquer, les personnes que je décide d’interviewer. Mais j’ai essayé de ne pas passer à côté de choses incontournables et comme je ne pouvais pas évoquer tous les grands interprètes qui jalonnent l’histoire de la danse, j’ai privilégié, je l’avoue, un peu ceux qui me tiennent à cœur ou qui ont marqué mon parcours. Cette Encyclo n’a pas l’ambition d’être exhaustive. Il y a d’autres ouvrages qui remplissent très bien cette fonction.

Passe la souris sur les pages pour écouter les textes lus par Claudine Colozzi !



L'Encyclo de La Danseuse - Grâce ; Graham

Marie : Il y a des dictionnaires, je sais, comme a la bibliothèque, le gros dictionnaire de la danse… Mais une p’tite Encyclo, c’est plus facile à consulter !

Vous avez pratiqué la danse, heu enfin « les danses" ? – Parce que « La Danseuse" du titre, elle est multiple et pas seulement « classique" ou « de tango" par exemple -…

Claudine Colozzi : Oui, je fais de la danse depuis l’âge de 6 ans. J’ai débuté dans un conservatoire municipal avec un professeur de danse classique, Georges Golovine, qui était sévère mais juste. Puis j’ai enchaîné sur le modern-jazz, la danse africaine, le flamenco… J’ai essayé différentes danses parce que je suis curieuse de nature. Je vais voir aussi beaucoup de spectacles depuis l’adolescence. Avant de m’installer à Paris, je vivais en Provence. Je me souviens de mes découvertes contemporaines au festival Les Hivernales à Avignon, de la compagnie Alvin Ailey ou du Béjart Ballet Lausanne au théâtre antique de Vaison-la-Romaine.

Marie : Vous avez lu beaucoup de livres sur la danse ?

Claudine Colozzi : Oui bien sûr. J’aime les livres illustrés qui retracent le parcours d’un artiste, les livres de photos. Par exemple, le travail d’Anne Deniau avec le danseur étoile Nicolas Le Riche(1) est remarquable. J’aime aussi la fiction qui s’inspire de la danse comme le roman Danseur de Colum McCann.(2)

Marie : Il y a un peu d’histoire, les positions et même des pas dessinés dans des livres illustrés mais c’est parfois trop facile quand on a un peu grandi…

Passe la souris sur les pages pour écouter le texte lu par Claudine Colozzi !



L'Encyclo de La Danseuse - Jambes

Claudine Colozzi : L’Encyclo de La Danseuse est un ouvrage destiné aux 8-15 ans mais que les adultes aimant la danse peuvent aussi apprécier. Pour être honnête, c’est le livre que j’aurais aimé glisser dans mon sac de danse à 15 ans. Pour moi, il existe soit des livres théoriques, soit des livres un peu « nunuche" ou des ouvrages très pointus. Je voulais un livre qui mêle un peu de technique, un peu de psychologie, des conseils pratiques, mais aussi des connaissances générales sur les grands courants, les grands noms qui ont marqué cet art, les chefs d’œuvre qu’il faut voir ou revoir.

Marie : Et puis, il y a les illustrations aussi !

Claudine Colozzi : Catel, l’illustratrice, a donné le style graphique et le ton à L’Encyclo des Filles qui sort chaque année. Tout naturellement, elle a été associée à L’Encyclo de La Danseuse.

80 % des entrées sont ainsi illustrées d’une photo, les autres d’un dessin. J’aime beaucoup ce parti-pris qui rend le livre plus proche des lectrices, moins encyclopédique !

Marie : Quel est l’entrée que vous préférez dans L’Encyclo ?

Claudine Colozzi : Difficile à dire. Certaines sont vraiment réussies dans le rapport texte-image.

Passe la souris sur les pages pour écouter le texte lu par Claudine Colozzi !



L'Encyclo de La Danseuse - Etoile

J’aime beaucoup l’entrée consacrée à Fred Astaire ou l’entrée Etoile avec cette sublime photo de Marie-Agnès Gillot et Aurélie Dupont dans Sylvia de John Neumeier.

Passe la souris sur les pages pour écouter le texte lu par Claudine Colozzi !



L'Encyclo de La Danseuse - Astaire

J’aime aussi celle consacrée à Repetto. J’ai été très flattée que cette marque illustre, dont les débuts sont intrinsèquement liés à l’histoire de la danse, accepte d’apporter sa caution à mon ouvrage.

Passe la souris sur les pages pour écouter le texte lu par Claudine Colozzi !



L'Encyclo de La Danseuse - Repetto

Marie : La pratique, les spectacles, les livres, l’écriture… La danse est, dans votre existence pas, pages, images ! L’appréciez-vous sur les écrans, contemporains des nouvelles technologies ?

Claudine Colozzi : Le site ww.numeridanse.tv est une mine de trésors devant lequel je passerai des heures si je le pouvais !

Marie : Feuilletez aussi, comme moi, les pages En ré Créations - de nouvelles paraissent comme de belles surprises : des petites histoires ; des notes orchestrées ; des dessins ; des poupées qui dansent et même des gourmandises !

Et puis des Rencontres, comme la nôtre ! Merci pour votre gentille disponibilité.
Au plaisir de vous retrouver, par l'expression, dans L'Encyclo de La Danseuse qui est déjà dans mon sac de danse !

L'Encyclo de La Danseuse

1. La photographe Anne Deniau a consacré, à l'automne 2008, un magnifique ouvrage richement illustré à sa "rencontre" avec le danseur étoile du Ballet de l'Opéra de Paris, et qui a son nom pour titre : Nicolas Le Riche.

2. Danseur est le titre simple d'une biographie romancée, celui de Rudolf Noureev, par le journaliste et écrivain Colum McCann en 2003.

Aurélie Dauvin © En ré Créations.

La présentation et le contenu de ce site sont protégés par les lois en vigueur sur la propriétæ intellectuelle. Toute exploitation, même partielle, sous quelque forme que ce soit (écrite, imprimée ou électronique), est rigoureusement interdite sans l'autorisation expresse préalable des auteurs. Tout contrevenant s'expose à des poursuites et aux sanctions applicables conformément à la loi FranÇaise rægissant les droits d'auteur et aux lois du Copyright International.

Retourner en haut de la page Page modifiée le 02/06/2017.